Brooklyn, une ode à l’amour ❤

Les séances de cinéma s’enchaînent et ne se ressemblent pas !  Après The Revenant ou encore Zootopie dont je vous ai vaguement parlé sur les réseaux me voici de retour pour vous donner mon avis sur Brooklyn, le dernier mélodrame sorti au cinéma. 

C’est toutes contentes que nous nous sommes rendues à l’avant première de ce film avec Clotilde. La bande annonce nous a donné envie, l’époque (les années 50), nous, on adore puis c’est un film qui parle d’Amour et des grandes décisions à prendre dans la vie. BREF, c’était tout à fait pour nous.

109121 brooklyn 

Synopsis

Dans les années 50, attirée par la promesse d’un avenir meilleur, la jeune Eilis Lacey quitte son Irlande natale et sa famille pour tenter sa chance de l’autre côté de l’Atlantique. À New York, elle se sent seule mais sa rencontre avec un jeune homme italien lui fait vite oublier le mal du pays…

Mais lorsque son passé vient troubler son nouveau bonheur, Eilis se retrouve écartelée entre deux pays… et entre deux hommes.

Brooklyn1 476617 brooklyn

Notre avis

 Brooklyn dépeint l’histoire d’Eilis Lacey, une jeune irlandaise sur le point de quitter son pays afin de trouver un sens à sa vie en Amérique. Pas facile de quitter les siens dans les années 50 quand on ne connaît pas encore Skype et tous les moyens de communication actuels qui lui auraient sans doute permis de couper le cordon plus facilement. Une opportunité à saisir, un moment de sa vie où elle se retrouve en plein doute et la voilà partie sur un bateau vers l’Amérique ! Il ne faut pas se mentir, s’intégrer seule dans une nouvelle vie, loin des siens, c’est difficile et Eilis (Saoirse Ronan) nous le fait très bien comprendre. 
05-sronan-as-told-to-2.w529.h352
Pas très épanouie notre irlandaise…

720x405-MCDBROO_FS031_H

C’est pourtant à Brooklyn qu’elle rencontre Tony, un jeune homme qu’elle apprécie un peu, beaucoup… et qui va lui faire voir sa nouvelle vie sous un autre angle. Mais un évènement vient  bouleverser la vie d’Eilis et la pousse à retourner dans son pays natal.
Brooklyn-romance
Se pose alors la question, retournera-t-elle aux États-Unis ?

On assiste à l’un des moments les plus délicats d’une vie, le passage de « l’adolescence » au monde adulte. C’est le jeu, on avance, on grandit et les choses changent. Tout est très bien amené, notamment par le biais de scènes récurrentes à Brooklyn, autour de la table, qui permettent d’assister à l’évolution du personnage d’Eilis au sein d’un même cadre avec le même entourage. La détresse de Fiona Glascott, (Rose Lacey) vous touchera, le mal-être de Saoirse Ronan (Eilis Lacey), nommée à l’Oscar de la meilleur actrice cette année, vous prendra aux tripes et le sourire d’Emory Cohen (Tony) ne pourra que vous faire fondre. L’alchimie entre les deux derniers personnages est réelle et belle à voir. Gros ++ pour la beauté des décors, les costumes bien choisis et l’ambiance dès le début du film. 2ème ++ pour cette scène du soir de noel où un homme chante a capella une chanson irlandaise… ça nous a foutu les poils. Quelle émotion !

On a apprécié découvrir Emily Bett Richards (Patty McGuire) dans un rôle bien différent de celui de Felicity Smoak (Arrow) ou encore celui de Domhnall Gleason (Jim Farrell) à l’opposé de son personnage dans The Revenant.

L’amour d’une vie contre l’amour d’un pays, tel est le combat d’Eilis durant ces 1h53 de film.

373241-saoirse-ronan-heroine-du-film-brooklyn-622x600-3
Eilis transformée !

Bien que le rythme est lent dans son ensemble nous ne nous sommes pas ennuyées une seule seconde. L’amour d’une vie contre l’amour d’un pays, tel est le combat d’Eilis durant ces 1h53 de film. Alors, oui, il faut être un peu voire beaucoup romantique pour se laisser bercer par cette histoire mais il serait peu judicieux de réduire « Brooklyn » à un film pour filles car quitter le cocon familial concerne tout le monde. Messieurs, rendez-vous dès aujourd’hui au cinéma, on attend vos avis.

Image de prévisualisation YouTube

On vous conseille donc d’y aller les yeux fermés !

(enfin, ouvrez les quand même ce serait dommage de louper ce film ^^)
humour humour <= nous sommes en forme !

Sortie en salle le 9 mars 2016

article écrit à 4 mains avec Serial Comments

Comments

Exprime toi !

%d blogueurs aiment cette page :