Quand le voyage ne se passe pas exactement comme prévu !

Alors que nous étions tout contents de quitter le Manitoba pour rejoindre l’Alberta dans notre quête d’exploration du Canada et dans notre recherche de voiture nous avons été confrontés à un problème : L’achat d’un char est EGALEMENT compliqué en Alberta 🙁

Alors oui, certains voyageurs y arrivent. N’indiquent pas aux assurances qu’ils souhaitent faire un road trip, donnent une adresse “permanente” qu’il ne vont occuper qu’une semaine, donnent le contact d’un hôte wwoofing ou autre mais nous, nous avons décidé de leur raconter notre histoire (la vraie, #bouletsForever) et au Manitoba, ça passe pas !

Mojado-y-triste1

Lorsque les mêmes questions ont été posées en Alberta, nous avons obtenu quasiment les mêmes réponses… AIE, nous étions un peu perdus et ni une ni deux nous avons commencé à envisager toutes les solutions possibles pour ENFIN pouvoir acheter notre Van. Nous avons contacté Pvtiste.net, d’anciens pvtistes dont on suit les blogs, demandé de l’aide sur les groupes facebook dédiés aux pvtistes afin de connaître un peu leurs histoires… Les réponses n’ont pas été nombreuses et ce qu’il en ressortait c’était que certains (beaucoup) y arrivent, eux. On nous a même remonté des conversations de 2009 mais c’est en lisant quelques lignes sur le net + un mail que nous avons pris conscience qu’au Quebec il est carrément plus facile de trouver une voiture. Les assurances ont l’habitude des voyageurs et surtout des Français qui arrivent sur le territoire avec le même projet que nous. De plus expliquer notre situation en français s’avérerait moins compliquée qu’en anglais (quoi nous ne sommes pas bilingues ?). C’est ainsi que 3 jours après avoir mis les pieds en Alberta nous avons décidé de trouver une façon de retourner au Québec où les voitures s’avéraient moins chères et où la différence de prix (voiture + trajet) reviendrait finalement au même.

Le hasard faisant bien les choses, c’est à ce moment là qu’une annonce postée sur Facebook à propos d’un van tout équipé pour un road trip attira notre attention. Même si celui ci est à Montréal, on prendra la décision d’aller le voir quand dans la foulée une annonce pour un covoiturage Edmonton-Montréal fit également son apparition sur Facebook … Si ça c’est pas un signe !

Dernière chance pour nous avant de baisser les bras !

** Ceci est notre histoire et je sais que certains arrivent à trouver dans d’autres provinces mais nous avons réellement essayé, (tout en restant honnêtes sur nos intentions) mais en vain. Alors sommes nous tombés sur les mauvaises personnes ? manque de prise d’information ? aurions nous du faire les choses autrement ? Certainement. Mais dans tous les cas, nous ne regrettons en rien notre choix, car même si nous retournons sur nos pas, nous avons pu rencontrer la sympathique Marion, notre co-voitureuse.

Comments

Exprime toi !

%d blogueurs aiment cette page :