Du premier coup (de pouce) !

Après plusieurs jours à arpenter la ville de Niagara, nous étions un peu à cours de nouveaux itinéraires à portés de pieds ! Le guide en notre possession nous ventait la beauté d’un endroit situé un peu plus au nord : Niagara on the lake ! Ville aux allures de village qui à su rester dans son jus et éviter le béton (à l’inverse de Niagara Falls). Il fallait qu’on aille voir ça !

Le bus touristique de la ville (WEGO) permet de s’y rendre et nous avons notre pass: Yeahhh ! Ni une ni deux, on saute dans le premier qui passe. C’était sans compter sur le fait qu’en basse saison, le bus ne se rend pas au bout de la ligne ! Arrivés au terminus (soit à 25 kilomètres de Niagara On The Lake), on constate qu’il n’y a aucun taxi ou bus classique pour rejoindre notre destination…

Deux choix s’offrent alors à nous : retourner en ville la queue entre les jambes ou faire notre première tentative de “stop” au Canada (hitch hiking). On choisi forcément la seconde option et quelques secondes de marche plus tard, la première voiture qui croise notre route s’arrête ! Miracle ! A la barre, c’est Dave qui nous propose de nous avancer de quelques kilomètres. 5 minutes plus tard, Dave arrête sa voiture prêt d’un grande horloge florale. Nos mains sur les poignées pour sortir, Dave explique : “Ici c’est la grande horloge de Niagara, beaucoup de personnes viennent la voir quand ils sont dans le coin.” avant de reprendre la route. Ok, soit nous sommes tombés sur un psychopathe qui est en train de nous faire notre ultime visite des lieux avant de nous manger (désolé en ce moment on regarde beaucoup trop la série Hannibal) ou alors ce mec est juste tout simplement super sympa !

20150601_135631 faire du stop au canada

Les alentours de la ville aux chutes sont beaucoup plus jolis que la ville ! De magnifiques et énormes maisons bordent la rivière alors que nous longions la frontière avec les U.S.A (matérialisée par la rivière Niagara). Dave aura donc fait environ 5 arrêts (et quelques kilomètres de détours) pour nous montrer les lieux culturels importants de sa région avant d’arriver dans le centre ville de Niagara on the Lake. Car oui, finalement, on dirait que Dave à changé d’avis en cours de route, il a décidé de nous mener jusqu’à destination, en plein centre ville ! Pendant la balade, on aura compris que notre chauffeur du jour est veuf et qu’il doit un peu s’ennuyer. Il était en pleine balade digestive (en voiture of course ^^) après avoir déjeuner au casino de Niagara Falls. Un petit pincement au coeur quand on a compris que ça devait certainement être son quotidien, réglé comme du papier à musique et que notre aventure lui a changé les idées.

Une fois sur place, nous étions forcés de constater qu’à la vue de notre budget serré, nous n’allions pas pouvoir faire grand chose ! Une ville assez plutôt bourgeoises, d’enormes maisons et de petites boutiques… voilà Niagara On The Lake ! Dave, nous propose alors de nous déposer au pied d’une vieille église ou de nous ramener en ville. Va pour le retour en ville avec notre guide qui apparemment n’a pas terminé son tour et ses histoires à nous conter ! On préfère rester un peu plus longtemps avec lui … et puis pour êtres francs, nous ne sommes pas sûrs d’avoir de la chance deux fois d’affilée avec le “stop” !

Sur la route du retour, Dave choisi donc de nous faire passer par une autre route. Plus rapide pour lui mais il souhaite surtout nous montrer les vignes. C’est magnifique.

“Car oui, à Niagara on the Lake fait du vin, du bon vin même ! Pour information, les vignobles de Niagara se trouvent sur la même latitude que Bordeaux ! On a goûté et on a aimé !”

On lui propose alors de lui payer un café pour le remercier. Il refuse poliment en nous disant que par contre il n’est pas contre une bonne bière ! Va pour une bonne bière fraîche, notre conducteur est ravi. On se retrouvera alors dans son repère, un vieux rad’ dont on aurait jamais franchi les portes si nous n’étions pas accompagnés. Dave est connu comme le loup blanc ici ! Il nous présenta à tout le monde et nous avons eu droit à un sympathique accueil. On oubliera pas le préposé au remplissage des frigos qui nous aura parlé dans un anglais venu d’ailleurs et que nous ne serons jamais parvenus à comprendre. Pour finir en beauté, Dave nous ramena non loin de notre hôtel en nous souhaitant un bon voyage dans son pays !

Quelle aventure, quelle rencontre ! Encore merci Dave pour ce super tour 🙂

Nous serons donc passées devant :

  • L’horloge florale : jolie mais il faut être amateur de plantes pour comprendre exactement l’intérêt d’un arrêt à son pied.
  • Brock’s monument : colonne érigée en l’honneur du l’honneur du Major Issac Brock, héros de guerre Britannique lors du conflit avec les Américains.
  • Le fort George : vieux fort Anglais utilisé à l’époque de la guerre avec les Américains. C’est aujourd’hui un musée
  • La maison de Laura Secord héroïne de guerre lors du conflit avec … devinez qui ! Cette jeune fille, tombée par hasard sur une conversation entre officiers Américains au sujet d’une attaque sur les Britannique, parvint à prévenir les Anglais à temps (du coup je crois que son cheval est également devenu célèbre pour sa performance) pour se préparer à riposter.
  • Les abords de la ville de Niagara on the lake.

 

x

Exprime toi !

%d blogueurs aiment cette page :