Fast & Furious 8 vise toujours plus loin !

Le 12 avril dernier, Dominic Toretto faisait son retour au cinéma avec sa clique dans Fast & Furious 8. Et bien 16 ans après le premier film de la franchise, « La Famille » dirige toujours aussi bien ses bolides. Elle nous en a mis plein la vue, voire un peu trop. Allez, on vous en parle right now !

fast & furious 8

Synopsis

Maintenant que Dom et Letty sont en lune de miel, que Brian et Mia se sont rangés et que le reste de l’équipe a été disculpé, la bande de globetrotteurs retrouve un semblant de vie normale. Mais quand une mystérieuse femme entraîne Dom dans le monde de la criminalité, ce dernier ne pourra éviter de trahir ses proches qui vont faire face à des épreuves qu’ils n’avaient jamais rencontrées jusqu’alors.

Notre avis

Fast & Furious 8 mise avant tout sur la famille. Ce n’est pas franchement étonnant quand on sait que la franchise elle-même est construite autour de cette idée. En 2001, on découvrait des personnages complètement différents qui allaient traverser ensemble des moments importants. Ça ne pouvait que les réunir. Dominic Toretto aka Vin Diesel, n’est autre que le pilier de ce groupe et Brian O’Conner (Paul Walker) en était un élément indispensable. Le décès de l’acteur peu avant la fin du tournage de Fast 7 a fragilisé cette famille qui s’était créée au fil des années. C’est donc sans son acolyte de toujours que Toretto a pris les rennes de Fast & Furious 8. En prenant la décision de tourner le dos à sa famille d’adoption, il a pris le risque de briser un peu plus ce lien si précieux.
18217674_10154722799298250_676129110_n
Avec Fast & Furious, la surenchère est de mise ! C’est parti de simples courses sur le goudron avec des bolides modifiés à des scènes spectaculaires où les voitures prennent leur envol. À partir de ce moment-là, on oublie le premier degré car on sait qu’à chaque fois on ne sera pas au bout de nos surprises. Fast 8 ne déroge pas à la règle et va même encore plus loin alors imaginez en plus en 4DX, (dont on vous a parlé ici la semaine dernière), c’est la folie ! Le sensationnel c’est la force et la faiblesse du film. Ça nous en a mis plein les yeux mais on s’est quand même dit « sérieusement, ils ont vraiment osé faire ça ? ». Le sérieux de Vin Diesel et ses phrases toutes faites – un peu lourdes sur les bords – nous ont fait rire plus qu’autre chose tout comme Tyrese, l’interprète de Roman, mais ça c’est bien normal. On a ressenti l’absence de Brian mais les personnages ont su lui rendre un hommage de la plus belle des façons.
En clair, on a aimé Fast & Furious 8 car on a retrouvé l’esprit de la saga. Même si ça fait son charme, c’était un poil trop insolite par moments et on préfère vraiment quand Dom’ est du bon côté. Malgré tout, le rendez-vous est pris pour 2019 car la famille, il n’y a que ça de vrai.

Allez-vous vous laisser tenter ?

Sortie en salle le 12 avril 2017

article écrit par Clotilde

Comments

Exprime toi !

%d blogueurs aiment cette page :