Nous avons testé le couchsurfing

Après notre bon mois et demi dans le Manitoba nous quittons cette province pour la prochaine : l’Alberta. Nous passons donc 2 nuits à Winnipeg l’une chez Lyndon, un ami rencontré au Flacon Lake et l’autre chez Jeanine. Ce bref passage dans la ville nous permet de découvrir le quartier francophone de St Boniface, les principaux monuments mais aussi de tester une nouvelle méthode de dodo : le couchsurfing !

Le couchsurfing, une nouvelle manière de voyager à moindre coup tout en faisant de jolies rencontres.

Couchsurfing

Lorsque je me suis rendue sur le site couchsurfing.com il y a 1 an, c’était avant tout par curiosité. J’aime les échanges, le partage et recevoir du monde est quelque chose qui me tient à cœur (je ne vous ai jamais parlé de ce projet de B&B ou chambre d’hôtes que je garde dans un coin de ma tête pour…. Plus tard ?). BREF. Je n’habitais pas Paris même alors les quelques demandes d’hébergement que j’avais reçues n’ont finalement jamais abouties. J’avais gardé mon profil dans un coin de mes favoris internet « pour plus tard ». Lors de nos voyages, nous avons enchainé les hotels, locations AirBnb, auberges de jeunesse ou encore hébergements proposés par des contacts de nos réseaux personnels et sociaux … Depuis peu, nous avons décidé de passer le cap de la cotisation Couchsurfing afin de pouvoir avoir la possibilité de contacter à notre tour des hôtes dans le but de tester un nouveau mode d’hébergement.

Quelques clics, une mise à jour du profil et voilà notre compte vérifié !

Qu’est ce que le Couchsurfing ?

A ne pas confondre avec un hôtel, le CouchSurfing, c’est un hôte qui met gratuitement son canapé (ou même parfois un vrai lit) à votre disposition pour une ou plusieurs nuits (d’où le terme surfing, vous n’êtes supposés rester la semaine). Le but de la démarche est de provoquer des rencontres avec des voyageurs de différents horizons.

Aucune contre partie n’est demandée mais il est de bon sens, comme vous le feriez en arrivant chez un ami, d’apporter une bouteille par exemple ou de proposer de l’aide (cuisine). Bien évidemment, l’hôte ne trouvera aucun intérêt à vous héberger si venez pour poser vos affaires et vous isoler/sortir sans n’avoir aucune interaction avec lui.

Création / Prix et Profil ?

L’inscription gratuite permet de créer un profil et recevoir des hôtes, ce qui est déjà une grosse partie du boulot !

En payant la cotisation de 19€ pour devenir « compte certifié » vous aurez la possibilité de rentrer en contact avec des hôtes si vous vous retrouvez dans la position du voyageur.

L’échange et la communication sont les maîtres mots du site. Il est important de bien compléter son profil. L’hôte n’aura que cette fiche pour se faire un avis sur vous et accepter -ou pas- votre demande. Évitez d’être trop formel (on ne fait pas un CV après tout !) et privilégiez une présentation naturelle et complète. Donnez lui envie de vous héberger !

Les communications avec les hébergeurs se font par un système de mail directement sur le site CouchSurfing. On ne notera un point noir dans le système. On aurait aimé pouvoir connaitre l’adresse voire le quartier de l’hôte avant de le contacter (surtout quand on voyage à pied !) afin de ne pas lui faire perdre de temps en communication inutiles (certaines personnes ont accepté notre demande et nous avons du refusé leur offre pour faute de localisation ou d’absence de transports se rendant chez eux).

Notre Expérience de couchsurfers chez Jeannine !

Notre première fois nous l’avons faite à Winnipeg. C’était un weekend très prisé pour faute de coupe du monde de football féminin et match dans le grand stade de la ville. Bien conscients de la situation nous avons décidé de parcourir les profils en quête de 3 personnes susceptibles de nous accueillir. Nous avons envoyé 3 mails PERSONNALISES et nous avons été surpris de recevoir des réponses assez rapides (délai de 1 à 2 jours en moyenne, quelques heures pour certaines). Ce que nous craignons arriva et les 2 premières réponses furent négatives pour cause des événements. Alors quelle ne fut pas notre surprise de recevoir un petit message en français de la part de Jeannine qui était prête à nous accueillir pour 2 nuits chez elle. Rassurés, nous avions un endroit pour dormir !

Ce n’est pas sans crainte que nous nous sommes rendus chez notre hôte un samedi à 21H pour découvrir notre hébergement pour la nuit. En grande stressée que je suis (moi ???) j’avoue que l’idée de ne jamais trouver la maison ou d’avoir une adresse « factice » m’a traversé l’esprit. Vous savez comme dans ces drôles d’histoires qui arrivent dans les reportages à la TV. On loue une charmante maison dans un pays lointain et une fois sur place on ne trouve jamais la dite location… (je regarde beaucoup trop de conneries, c’est dit !). Une fois sur les lieux, mister figolu et moi-même nous sommes mis en quête du numéro 206 de la rue… numéro qui n’existait pas… A ce moment précis je me souviens que mes craintes se sont un peu amplifiées,  et si Jeannine n’existait pas ? Impossible, je me disais, vu le nombre de gentils commentaires qu’elle avait sur son profil. Nous étions un peu perdus. Nous avons continué d’arpenter la rue en vain et après quelques temps nous découvrons une femme sur son porche qui avec un grand sourire nous a demandé si nous n’étions pas, par hasard, à la recherche d’un logement pour la nuit !  Yeah Jeannine existe !

C’est dans une maison traditionnelle de classe moyenne, de plus d’une centaine d’années que cette hôte nous reçoit ! Pas de dodo sur le canapé mais une chambre improvisée dans le sous sol pour avoir notre petit espace, c’est parfait. Nous avons cuisiné pour elle, nous avons passé une soirée à jouer aux jeux de cartes (Rumoli / speed…) jusqu’à pas d’heure et nous avons beaucoup parlé de voyages, traditions ou encore histoire du pays (entre pipelettes c’est normal).

C’est, pour nous, une très bonne première expérience et nous sommes sûrs de vouloir la retenter à nouveau dans d’autres villes, d’autres pays si des hôtes sont prêts à nous recevoir. Merci Jeannine pour cette formidable introduction au couchsurfing !

couchsurfing  couchsurfing  couchsurfing  couchsurfing  couchsurfing  couchsurfing  couchsurfing  couchsurfing  couchsurfing  couchsurfing  couchsurfing  couchsurfing  couchsurfing

Comments

comments

Exprime toi !

%d blogueurs aiment cette page :