WWOOF / HelpX : mais qu’allons nous faire au #Canada ?

Aujourd’hui en écrivant mon énième post FB à propos de la suite de l’aventure canadienne et surtout de notre première mission de WWOOFing je me rends compte que l’on ne vous a jamais expliqué ce que c’est vraiment, ici, sur le blog !

Nous baignons là dedans depuis maintenant 2 ans alors forcément “ça nous parle” mais pour être honnête, avant notre projet d’expatriation je n’avais pas connaissance des mots WWOOFing ou encore HelpX et pourtant la première appellation date de 1971 (contre 2001 pour la seconde)!
Alors oui, même si c’est une évidence pour la plupart des globe-trotteur (très pratiqué par exemple en Australie, au Canada mais aussi en France) je vais en parler ici, pour éclairer la lanterne des lecteurs, amis, collègues, famille qui lisent le blog en se demandant si je ne commence pas à perdre la boule et à parler chinois ^^

Le Wwoofing et le HelpX sont  2 concepts de volontariats internationaux permettant à de nombreux voyageurs de vivre une nouvelle expérience au bout du monde.

wwoofing

WWOOF & HelpX sont 2 réseaux qui permettent avant tout de pouvoir se loger et manger chez l’habitant en travaillant sans débourser un centime de votre porte monnaie. Le type de travaux à effectuer est déterminé par les hôtes. Il peut vous être demandé de :

  • jardiner,
  • aider à la construction de quelque chose,
  • vendre sur les marchés,
  • s’occuper des animaux,
  • s’occuper d’enfant (un peu comme une fille au pair)

Comme vous pouvez le voir c’est extrêmement varié et très souvent aucune qualification n’est requise ! Il vous suffit donc de ne pas avoir peur de relever les manches et de faire preuve de bonne volonté ! La durée des missions n’est pas forcément précisée et est à déterminer avec l’hôte, elle peut varier de 1 semaine à plusieurs mois ! DINGUE

En échange de ces quelques heures de travaux quotidiens (en moyene 20H de travail étalés sur 5 jours), vous serez donc logés et nourris. Il est possible de dormir dans la maison mais parfois dans des logements plus rudimentaires en témoignent certains récits de blog ^^. Les repas peuvent être partagés avec la famille ou non. On espère pouvoir leur cuisiner de bons petits plats français => hâte de vous en dire plus !

Les réseaux :

helpx

HELPX : (Help eXchange) est le réseau des travailleurs volontaires dans les fermes biologiques ou non, bed&Breakfast, ranchs, bateaux …
Pour vous faire un avis, il est possible de consulter les annonces mais sans les coordonnées… Afin d’accéder aux informations vous permettant de joindre les hôtes une participation financière d’un montant de 20€ est demandée pour 2 an (statut premier). Pour vous inscrire => site www.helpx.net  

WWOOFing

WWOOFING : (Willing Workers On Organic Farm) est le réseau des travailleurs volontaires dans les fermes biologiques.
Plus vaste que HelpX dû à son ancienneté, les missions sont orientées vers l’agriculture bio. Il paraîtrait que cette différence avec le réseau HelpX s’avère de moins en moins vraie et que beaucoup d’hôtes se retrouvent sur les 2 réseaux.
Une inscription est également demandée avec participation financière en fonction du pays sélectionné (elle peut aller jusqu’à 56€). La réception d’un guide imprimé où sont répertoriées toutes les fermes organiques du réseau est l’étape suivante. Pour vous inscrire => site http://wwoofinternational.org/

Pourquoi avons-nous choisi ce mode de vie ?

Tout d’abord nous souhaitons partager la vie de gens ouverts d’esprit et s’immerger dans la culture du pays. C’est une manière de découvrir le “vrai canada” en contribuant à un projet alternatif et équitable.. Nous souhaitons également améliorer notre anglais. Si notre compréhension n’est pas trop mauvaise nous manquons énormément de vocabulaire et sans ce types de volontariat il est difficile d’échanger avec les locaux (hormis si vous avez un job). Aujourd’hui nos conversations tournent autour de questions d’orientation ou l’achat de nourriture. Bien sûr nous échangeons un peu plus avec des particuliers grace à Airbnb mais… c’est à leur bon vouloir. Ne rien dépenser ou presque. Un peu comme lorsque je faisais des colonies de vacances. J’accompagnais des enfants dans des endroits magnifiques et je n’avais rien à débourser (ok j’etais meme payée ^^ la belle vie, mais avec un travail intense de 24H/24). Il ne faut pas oublier que partir 1 an sans jamais travailler ça demande pas mal de sous de coté et comme nous ne les avons pas c’est une solution pour rester plus longtemps dans le pays ! Découvrir de nouveaux métiers et pourquoi pas de nouvelles passions ! Cela permet d’élargir notre réseau, nos connaissances et pourquoi pas nous aider à trouver un job.

Il est possible de trouver des missions de volontariat sans passer par un réseau, en lisant des blogs et surfant sur le net. De notre coté, nous avons choisi de nous inscrire sur le réseau HelpX pour sa diversité mais nous avons trouvé le contact de la premiere mission, réseau wwoof, sur le blog Routes Parallèles.

Notre avis ?

Ben en fait nous n’en avons pas ^^ C’est vraiment le début pour nous alors impossible de vous faire un long blabla sur notre expérience (mais tellement hâte). Nous avons envoyé 2 mails et nous avons très rapidement reçus 2 réponses positives (environ 1 jour de délai) ce qui nous a agréablement surpris ! Inutile donc de bombarder 15 000 hôtes avec une présentation basique. Il est important de poser les bonnes questions et de se renseigner sur le lieu avant de d’envoyer votre demande, vu les distances au Canada ce serait bête de se tromper et de devoir repartir quelques jours après votre arrivée!. Nous avons beaucoup regardé les commentaires laissés par les anciens bénévoles, nous avons lu un grand nombre d’articles retracant l’experience de blogueurs ce qui nous a confortés dans l’idée de devenir Helper/Wwoofeur !

 

Alors ranchs, Bed & Breakfast, fermes, auberges de jeunesse, chez des particuliers ou même sur des bateaux, Faites votre choix !

farm

X

Comments

Exprime toi !

%d blogueurs aiment cette page :