#13 Yellowstone et le temps s’arrête

Il m’aura suffit de mettre les pieds à Yellowstone pour sentir toute la pression et le stress en moi s’en aller, balayés d’un coup de vent. C’est le deuxième parc national où nous nous rendons et les paysages diffèrent totalement.

road trip 7 yellowstone

Après une longue ascension en direction du super volcan, nos yeux s’émerveillent à chaque tournant. Ce parc national qui équivaut à la taille de la Corse, héberge une faune et une flore variées et encore sauvages. Yellowstone c’est aussi des phénomènes géologiques uniques au monde avec la présence de geysers, sources d’eaux chaudes (environ 10000) et de fumerolles. Ce parc héberge les 2/3 des geysers de la planète (les autres se situant en Islande) dont le plus puissant du monde : Steamboat Geyser. Ses éruptions sont TRÈS rares et les touristes se rabattent sur le geyser le plus fiable du parc le “Old Faithful Geyser” qui entre en éruption toutes les 60 minutes environ. Des panneaux situés à l’entrée de chaque geyser majeur signalent la tranche horaire à laquelle l’éruption est censée survenir  quand elle est prédictible (attention, parfois les rangers donnent un râteau horaire de plus de 5 heures. Mieux vaut être patient). Au total les geysers sont au nombre de 200.

Nous aurons passé 3 jours entiers à Yellowstone avec sortie tous les soirs pour dormir dans les villes avoisinantes. Aucun camping sauvage n’est autorisé (sauf permis spécial demandé à l’avance) principalement à cause des ours qui sont sauvages et restent donc dangereux mais aussi pour préserver le fragile écosystème du parc. Beaucoup de pancartes pédagogiques bordent, à ce propos, les routes et attirent notre attention sur toutes les espèces végétales rares à protéger dans le parc, en conseillant aux touristes de ne pas s’éloigner des nombreux trails proposés (plus de 1700 kilomètres de chemins de randonnée). Des ours,  bien qu’il y en 600 noirs et plus de 500 grizzlis, nous n’en aurons malheureusement vus aucun. Quelque part, ce n’est pas plus mal car une entrevue avec un tel mammifère peut s’avérer fatal (un randonneur à été retrouvé dévoré courant août 2015). Pour se protéger, le parc recommande de rester sur les chemins de randonnée, de former des groupes de 3 personnes au moins, de faire le maximum de bruit afin de ne pas prendre un ours par surprise et si la confrontation est inéluctable, il ne reste plus qu’à croiser les doigts en essayant de lui faire peur (véridique) avec des grands gestes et des cris. Le dernier recours en cas de charge est non pas la fuite (à moins que vous ne vous appeliez Usain Bolt) mais l’usage d’une bombe lacrymogène qui doit se faire quand l’animal est à moins de quelques mètres de vous ! Superbe anectode à raconter si vous revenez de là vivant !

yellowstone 132 yellowstone 9yellowstone 62yellowstone 15yellowstone 211yellowstone 199yellowstone 115 yellowstone 11 yellowstone 168yellowstone 69yellowstone 163yellowstone 214yellowstone 223yellowstone 227

Les bisons, eux, ont répondu présents à l’appel. Avec une population de plus de 4000 bêtes, il aurait été pas de chance de n’en croiser aucun. C’est certainement l’animal “peu commun” le plus facile à voir. Comment repérer un animal dans le parc ? Facile, il suffit de suivre les autres touristes. Un bison = un bouchon c’est aussi simple que ça ! Même si les consignes sont claires et nous indiquent qu’il est interdit de s’arrêter en plein milieu de la route, la majeure partie des touristes n’hésitent pas à piler au milieu d’une ligne droite ou au détour d’un virage pour obtenir SA photo souvenir. Quant aux, bisons, eux, ils naviguent tranquillement au milieu des voitures quand ils décident de traverser la route. Ils sont suffisamment imposants pour que nous ayons eu des sueurs froides pour notre très cher van quand l’un d’eux est passé à quelques mètres de notre char.  On aura également vu des biches, des chiens de prairie, des écureuils (toujours aussi craquants même au bout du 100ième) et des wapitis.

yellowstone 38 yellowstone 123 yellowstone 247

Les parc est régie et protégé par les Rangers. Les Rangers c’est un peu comme les Strouchmpfs, il y en a plein et ils ont chacun leur spécialisation. Le Ranger “policier” s’appliquera à faire régner l’ordre au sein du parc quand d’autres seront spécialisés dans la maintenance, la flore, la faune, les geysers, etc. Toutes ces informations, nous les avons obtenus dans un très discret musée situé dans le parc. Pour vous dire, la plupart des touristes s’y arrêtant ne font que demander le chemin des toilettes … dommage pour eux car 30 petites minutes à l’intérieur suffisent à mieux connaitre ces protecteurs de la nature. Ils en sont tellement proches qu’ils vivent à l’intérieur même du parc. Une école, un église, une superette, des bâtiments administratifs et des logements de fonctions se trouvent en plein cœur du parc. A ce propos, nous sommes même passés à deux doigts de nous faire héberger chez le couple de Rangers qui s’occupaient du musée.

yellowstone 152 yellowstone 153

Etant en road trip, 3 jours étaient suffisants pour nous. Mais nous pourrions facilement y revenir pour toute une semaine de vacances. La montagne, nous, on adore ça ! En été les températures sont clémentes et les zones d’ombre nombreuses. Les chemins de randonnées sont vraiment bien faits. Certains sont accessibles au chaises roulantes et d’autre sont vraiment pour les aventuriers les plus aguerris (on peut facilement passer la journée à marcher sans croiser un seul quidam). Avec notre manque d’entrainement et l’altitude, nous n’aurons fait que les trails les plus faciles, mais c’est promis, on va corriger ça ! Petits conseils post-visite. Pendant la saison estivale, si vous souhaitez croiser des animaux, vous aurez plus de chances de le faire au levé ou au couché du soleil ! Des jumelles c’est également l’accessoire HYPER pratique pour observer les animaux (des personnes regardaient les troupeaux des chèvres dans les montagnes qui se situaient à plusieurs kilomètres de leur point d’observation).

Enfin, si nous ne devions faire un top 3 des spots à voir ce serait :

1 – Grand Prismatic pour ses magnifiques couleurs (en plus les vapeurs dégagées par la source sont juste FORMIDABLE pour nettoyer les lunettes de soleil).

yellowstone 236

2 – Mammoth Hot Springs parce que c’est unique au monde. Les couleurs et les formes naturels sont tout bonnement impressionnantes. C’est également “un peu” moins connu que les autres lieux.

yellowstone 81

3 –  Old Faithul : même si très touristique, c’est quand même un rendez-vous à ne pas rater !

yellowstone 181

Qu’on était bien là bas… on y retourne ?

Comments

Exprime toi !

%d blogueurs aiment cette page :